Résumé du Silmarillion

 

Ainulindalë

Au commencement, il y a Eru. Il crée les Ainur, et ensemble ils composent la Grande Musique. Melkor est responsable des premières dissonances. Les Ainur descendent en Arda et deviennent les Valar ; ils préparent le monde pour la venue des Elfes.

Valaquenta

1 – Au commencement des jours

Tulkas chasse Melkor d’Arda. Les Valar, installés sur l’île d’Almaren, érigent les deux Lampes Illuin et Ormal. Melkor fonde la forteresse souterraine d’Utumno et renverse les Lampes, mettant fin au Printemps d’Arda. Le monde est bouleversé et les Valar s’installent en Aman, à l’ouest du monde. Ils assistent à la naissance des Deux Arbres : Telperion et Laurelin. Les Valar renoncent à s’occuper de la Terre du Milieu, sauf Ulmo et Yavanna. Ilúvatar prépare l’arrivée des Elfes et des Hommes.

2 – Sur Aulë et Yavanna

 Aulë crée en secret la race des nains. Il est blâmé par Ilúvatar, et les nains doivent attendre leur heure sous terre. Quant à Yavanna, elle prend sous sa protection les arbres, qui sont sans défense contrairement aux animaux, puis en compagnie de Manwë, ils invoquent les grands aigles qui nicheront dans les montagnes.

3 – La venue des Elfes et la Captivité de Melkor

 Les elfes s’éveillent en Terre du Milieu, à Cuiviénen. Ils sont conduits en Valinor par Oromë. Mais les Valar ont peur pour les Elfes, et décident de faire la guerre à Melkor, retranché dans sa forteresse d’Utumno. Ils gagnent la bataille et l’enchaînent.

4 – De Thingol et Melian

 Elwë rencontre Melian la Maia dans la forêt de Nan Elmoth en Beleriand. Il devient Elu Thingol, fonde le royaume du Doriath avec Melian, et devient chef des elfes gris, les Sindar.

5 – Eldamar et les Princes d’Eldalië

 Les Elfes sont conduits en Valinor où ils fondent différents royaumes. Les Vanyar et les Noldor s’installent dans la ville de Tirion sur la colline de Túna. Les Teleri s’installent sur l’île de Tol Eressëa et fondent le port d’Alqualondë sur la côte est d’Aman au nord de Tirion.

6 – Fëanor et la libération de Melkor

 Míriel, la femme de Finwë, meurt en donnant naissance à Fëanor. Finwë se remarie avec Indis, une elfe Vanya, et engendre Fingolfin et Finarfin. Fëanor épouse Nerdanel, engendre sept fils, et devient un artisan incomparable grâce à son beau-père Mahtan. La punition des Valar arrivant à terme, Melkor est libéré.

7 – Les Silmarils et l’agitation des Noldor

 Fëanor devient un artisan incomparable et crée les Silmarils, des joyaux somptueux qui renferment la lumière des Deux Arbres. Morgoth convoite les joyaux et attise la querelle entre Fëanor et son demi-frère Fingolfin. Puni par les Valar pour avoir menacé son demi-frère, Fëanor s’exile à Formenos où Melkor vient le retrouver. Mais Fëanor le chasse de chez lui.

8 – Le crépuscule de Valinor

 Les Valar organisent une grande fête pour apaiser les tensions qui règnent entre les Noldor. Pendant ce temps, Morgoth enrôle Ungoliant qui réside en Avathar, au sud d’Aman. Ils tuent les deux arbres de Valinor, puis s’enfuient vers le nord de la Terre du Milieu.

9 – La fuite des Noldor

 Fëanor est convoqué devant les Valar pour faire renaître les arbres à partir des Silmarils. Il refuse car, au même moment, il apprend l’assassinat de son père Finwë par Morgoth et le vol des Silmarils. Fëanor et ses sept fils jurent de venger leur aïeul et de retrouver les Silmarils à tout prix. L’armée de Fëanor se met en route, suivie par celles de Finarfin et Fingolfin. Poursuivant Morgoth, les Noldor s’emparent par la force des navires des Teleri à Alqualondë, aidé par Fingon et sa suite, alors que Finarfin fait demi-tour. Après ce massacre, Mandos prononce une terrible Malédiction sur les Noldor, les condamnant à la ruine. Arrivé en Terre du Milieu, Fëanor brûle les navires, obligeant Fingolfin à traverser le chaos de glaces de l’Helcaraxë, à l’extrême nord.

10 – Les Sindar

 Les Nains arrivent en Beleriand, et Thingol profite de leur savoir-faire pour construire le palais de Menegroth et s’armer. Après sa libération, Morgoth retourne en Angband et lance une offensive en Beleriand. La Première Bataille se solde par la mort de Denethor, chef des Elfes Sylvains d’Ossiriand. Une partie des Noldor émigre en Doriath, et Melian dresse l’Anneau de Doriath.

11 – Le soleil, la lune et la disparition de Valinor

 À la mort des Deux Arbres, les Valar lancent les astres du soleil (Anar) et de la lune (Isil) au-dessus du monde, respectivement conduits par les Maiar Arien et Tilion. Après l’agression de Tilion par Morgoth, le pays de Valinor est fortifié et les Îles Enchantées sont créées et placées devant Tol Eressëa pour entraver la venue des navires ; c’est la Disparition de Valinor.

12 – Les Humains

 Alors que le Soleil se lève pour la première fois, les hommes s’éveillent dans l’est de la Terre du Milieu, en Hildórien.

13 – Le retour des Noldor

 Fëanor débarque à Losgar, dans la région de Lammoth en Terre du Milieu, et brûle ses navires. Il défait les armées de Morgoth alertées par la fumée de l’incendie, mais les pourchassant avec ardeur il est mortellement blessé. Peu après, son fils Maedhros tombe dans une embuscade et est capturé par Morgoth. Alors que le Soleil se lève pour la première fois, Fingolfin, Fingon et son peuple arrivent en Mithrim après avoir endurés la traversée de l’Helcaraxë. Fingon part sauver Maedhros, mais les tensions demeurent vives entre Noldor. Sur autorisation de Thingol, les Noldor s’établissent autour d’Ard-Galen et assiègent Angband. Pendant cette période de félicité, Turgon et Finrod, entrevoyant un avenir funeste, imaginent des royaumes secrets, à l’abri de Morgoth. Les elfes remportent tous les conflits qui suivent, dont la plus fameuse est Dagor Aglareb, la Bataille Glorieuse, et un siècle plus tard défont le dragon Glaurung tout juste sorti de l’œuf.

14 – Les royaumes du Beleriand

 Le Beleriand est un vaste territoire au nord-ouest de la Terre du Milieu, traversé par les fleuves Sirion et Gelion qui coulent du nord au sud, vers la baie de Balar. Les elfes Noldor se sont installés autour de la plaine d’Ard-Galen au nord : Fingolfin et son fils Fingon à l’ouest en Hithlum, les fils de Finarfin en Dorthonion, et les fils de Fëanor à l’est. Les Noldor coalisés assiègent la forteresse d’Angband. L’arrière-pays est occupé à l’ouest sur la côte par les elfes des Falas et leur chef Círdan, au centre par les elfes Sindar du Doriath et à l’est par les Nandor d’Ossiriand.

15 – Des Noldor en Beleriand

 Guidé par Ulmo, Turgon quitte la région côtière du Nevrast et fonde le Royaume Caché de Gondolin. Galadriel demeure en Doriath auprès de Melian et Thingol et plaide la cause des Noldor. Mais les frères de Galadriel, accablés par la rumeur qui enfle, révèlent le vrai motif de leur présence en Beleriand ainsi que le massacre des parents de Thingol, les Teleri d’Alqualondë. Les relations entre Thingol et les Noldor se durcissent.

16 – De Maeglin

 Aredhel, la sœur de Turgon, souhaite rendre visite aux fils de Fëanor et voyage hors de Gondolin. Elle échoue dans la vallée ombragée de Nan Elmoth ou réside Eöl l’Elfe Noir. Celui-ci la retient et de leur union naît Maeglin. Mais le temps passant, Aredhel se sent étouffée et, souhaitant retrouver son frère Turgon, retourne en secret à Gondolin avec Maeglin. Elle est poursuivie par Eöl qui désire récupérer son fils. Eöl et Aredhel meurent à Gondolin dans des circonstances tragiques, tandis que Maeglin devient un seigneur de la ville, enveloppé d’une ombre funeste.

17 – La venue des Humains dans l’ouest

 Lors d’un voyage dans l’est du Beleriand, Finrod découvre les hommes. Il les invite en Beleriand. Les peuples de Beör et de Marach s’installent en Estolad. Le peuple de Haleth, harcelé par les orques, fuit la région de Thargelion et s’installe dans la forêt de Brethil. Plus tard, la Maison de Hador, issue du peuple de Marach, est invitée par Fingolfin à habiter en Hithlum.

18 – La ruine de Beleriand et la chute de Fingolfin

 Morgoth attaque les Noldor par surprise lors de la Bataille de la Flamme Subite, appelée Dagor Bragollach ; les Elfes essuient leur première grave défaite. Durant la bataille, Finrod est sauvé par Barahir, et pour le remercier lui fait serment d’assistance. Fingolfin, désespéré, provoque Morgoth en duel et périt devant les portes d’Angband. Peu après, les hommes Orientaux arrivent en Terre du Milieu et s’installent sur les terres des fils de Fëanor. Dans les années qui suivent, les armées de Morgoth progressent vers le sud. Lors de la bataille de Brethil, Húrin et Huor s’échappent d’une embuscade et sont recueillis en Gondolin. Après la mort de Galdor lors du siège de la forteresse d’Eithel Sirion, Húrin prend la tête de la Maison de Hador.

19 – De Beren et Lúthien

 Beren devient un hors-la-loi en Dorthonion après la mort de ses proches, provoquée par la trahison de Gorlim. Errant en Doriath, il tombe amoureux de Lúthien, la fille de Thingol et Melian. Son beau-père lui promet la main de sa fille en échange d’un Silmaril de la Couronne de Fer de Morgoth. Beren s’en va à Nargothrond quérir l’aide de Finrod, lié à son père Barahir par serment. Finrod abandonne sa couronne à Orodreth et escorte Beren vers Angband. Dans le Val du Sirion, ils sont capturés et torturés par Sauron, mais Beren est sauvé par Finrod qui se sacrifie. Au même moment arrive Lúthien qui l’aide à s’évader puis l’accompagne dans les tréfonds d’Angband, après avoir croisés Celegorm et Curufin en chemin. Lúthien hypnotise Morgoth qui s’endort, et Beren parvient à déloger un Silmaril de sa couronne. Mais lorsqu’ils reviennent en surface, le grand loup Carcharoth dévore la main de Beren et le Silmaril. Beren retourne en Doriath où il présente sa main coupée à Thingol, cependant que Carcharoth pénètre en Doriath et ravage la région. Après une poursuite dans les bois, Huan achève le grand loup, mais Beren est mortellement blessé dans le combat. Lúthien, intercédant auprès des Valar, choisit de devenir mortelle et ramène Beren à la vie.

20 – La cinquième bataille : Nirnaeth Arnoediad

 Les fils de Fëanor, galvanisés par la faiblesse de Morgoth qui vient de perdre un Silmaril, s’unissent et organisent une attaque. Mais la bataille tourne au fiasco, en partie à cause de la trahison des hommes orientaux. Le massacre est immense sur la plaine d’Anfauglith. Húrin aide l’armée de Turgon à s’échapper, mais il est capturé vivant par Morgoth et enchaîné au Thangorodrim, d’où il assiste à la fin tragique de ses enfants.

21 – Túrin Turambar

 Túrin, fils de Húrin, fuit le Hithlum désormais asservi par les orientaux. Il est accueilli en Doriath par Thingol qui le prend sous son aile. Mais la mort de Saeros, proche conseiller du roi, l’oblige à devenir un hors-la-loi. Túrin est blanchi, et l’elfe Beleg est envoyé le récupérer. Alors qu’il est sur ses traces, Beleg croise un elfe échappé d’Angband, Gwindor. Pendant ce temps, Túrin est capturé par les orques, mais par mégarde il tue Beleg venu le secourir. Túrin ramène Gwindor en Nargothrond. Il y devient un seigneur respecté et puissant. À ce moment, le dragon Glaurung descend vers le sud en faisant des ravages. Le dragon défait l’armée d’Orodreth à la bataille de Tumhalad, puis s’empare de Nargothrond. Túrin est ensorcelé par le dragon, et part vers le nord retrouver sa mère et sa sœur. Il les cherche en vain, car elles sont parties se réfugier en Doriath quelques temps plus tôt. Il réside alors en Brethil, où il épouse une jeune fille perdue et amnésique appelée Níniel. Il ourdit un plan pour tuer Glaurung, et le transperce dans les gorges de Cabed-en-Aras. Libérée du sortilège du dragon, Níniel se tue après avoir appris être la sœur de Túrin. Túrin, comprenant toute la portée de la malédiction de Morgoth, se suicide à son tour en se jetant sur sa lame Gurthang.

 22 – La ruine de Doriath

 Húrin est enfin libéré après vingt-huit ans de captivité en Angband. Il retourne en Hithlum puis tente de rejoindre Gondolin, mais en vain. Il se rend ensuite en Brethil où il recueille le dernier soupir de sa femme Morwen. Suivant les traces de son fils, il se rend dans les ruines de Nargothrond où il récupère le collier du Nauglamír, le rapporte à Thingol puis disparaît. Thingol assemble le collier avec le Silmaril, mais il est tué par les orfèvres Nains. Désormais seule, Melian quitte le Doriath et l’Anneau protecteur est dissous. Les nains s’emparent du trésor de Menegroth, mais Beren les intercepte lors de la bataille du gué de Sarn Athrad et s’en retourne à Tol Galen. Plus tard, Dior devient roi de Doriath et hérite du Silmaril. Mais le Serment des fils de Fëanor court toujours ; ils tuent Dior et sa famille. Cependant des elfes fuient jusqu’aux Havres du Sirion, emportant avec eux le Silmaril et Elwing, la fille de Dior.

23 – Tuor et la chute de Gondolin

 Tuor, le cousin de Túrin, grandit en Mithrim puis devient un hors-la-loi. Il se rend alors à Nevrast, inspiré par Ulmo. Il y retrouve les armes laissées par Turgon longtemps auparavant, et un compagnon, Voronwë. Celui-ci le guide jusqu’à la cité cachée de Gondolin. Tuor y devient un grand seigneur et épouse Idril, la fille du roi Turgon. Trahie par Maeglin, la cité est attaquée par Morgoth. Tuor, Idril et leur fils Eärendil s’échappent vers le sud par un passage secret et atteignent les Bouches du Sirion.

24 – Le voyage d’Eärendil et la guerre de la Grande Colère

  Aux Havres du Sirion, désormais prospères grâce au Silmaril de Beren, Eärendil épouse Elwing. Mais les fils de Fëanor mettent à sac les Havres pour récupérer le joyau. Au cours du sac, Maglor enlève Elrond et Elros et les élève. Pendant ce temps, Eärendil a pris la mer et atteint Valinor. Né de l’union d’un homme et d’une elfe, il plaide la cause des Hommes et des Elfes auprès des Valar. Ceux-ci entendent son message et assaillent Morgoth lors de la Guerre de la Grande Colère. Le conflit est si violent que le Beleriand, brisé, sombre sous les flots. Eärendil emporte avec lui le Silmaril de Beren sur son navire céleste, tandis que Maglor et Maedhros récupèrent enfin les Silmarils mais connaissent une triste fin, consumés par leur propre serment. Ainsi se terminent le Premier Âge et les récits de la « Quenta Silmarillion ».

Akallabêth

 À la fin du Premier Âge, les Edain s’installent sur l’île de Númenor, gouvernés par Elros. Leur civilisation grandit peu à peu, mais Sauron infiltre l’île et distille un esprit de revanche contre les Valar. Ar-Pharazôn, le dernier roi de Númenor, arme une flotte et débarque en Valinor. Ses navires, son île et sa reine sont engloutis à jamais. Seuls survivent Anárion et Isildur, qui fondent des royaumes en Terre du Milieu.

Les anneaux du pouvoir et le troisième Âge

 Durant les années du Second Âge dominées par les Dúnedain, des anneaux magiques sont forgés par Celebrimbor et les Elfes d’Eregion. Sauron revient en Mordor après la submersion de Númenor. En secret, il aide les forgerons elfes et par devers eux forge l’Anneau Unique. Il est défait lors de la Grande Alliance des hommes et des Elfes, mais l’Anneau Unique est perdu peu après dans le fleuve Anduin. Sauron reconstitue ses forces, d’abord à Dol Guldur, puis à Barad-dûr. Il est à nouveau défait à la fin du Troisième Âge avec l’aide des plus humbles et pacifiques habitants de la Terre du Milieu, les Hobbits. L’Anneau Unique finit par être détruit dans le feu du volcan Orodruin, et avec lui le royaume de Sauron. Dans les années qui suivent, les derniers anneaux prennent la mer et disparaissent à l’Ouest.